LE SENTIER DE LA FONTAINE DE PICHAROT


 

La fontaine de Picharot, en patois Pisse du Roc, a servi aux Sieurassois jusqu'en 1950. On y abreuvait les bêtes et on y puisait l'eau, meilleure à boire que celle de la fontaine de Fountescut. Les femmes utilisaient des brocs et même, pour les plus âgées, des cruches portées sur la tête. Parfois, l'eau était montée dans des barriques tirées par des boeufs.
Propos recueillis auprès de Madame Lucette Cazalot

 

La carte ci-dessous montre les deux sentiers de promenade de Sieuras : Le sentier d'interprétation de la fontaine de Fountescut (1 heure environ) et le sentier de la fontaine de Picharot (2 heures et demie environ), avec une bretelle vers Figarèdes et une bretelle dite chemin des ruines (en chantier). La carte est reprise du site de l'institut Géographique National, dont les cartes sont de bien meilleure qualité que celles de Google Map !

Merci à l'équipe municipale qui a soutenu ce projet et mené à bien les nécessaires formalités administratives.

Merci à Ruud, Ena, Jacqueline, Régine, Jean-Louis et Richard qui ont exploré le sentier.

Un merci particulier à Ruud qui a défriché une bonne partie du sentier et pris les photos des orchidées.

 

 

 

Et voici l'équipe des vaillants défricheurs du sentier de la Fontaine de Picharot : Ena, Jacqueline, Régine, Jean-Louis, Richard et Ruud (qui prend la photo). Ce sentier existe depuis l'été 2015.

 

 

 

C'est un parcours à travers champs, prairies et bois, différent à chaque saison ; où, au printemps, on pourra admirer de nombreuses variétés d'orchidées sauvages (trouver l'erreur) :

                                        

 

Le sentier est une boucle qu'on peut bien sûr parcourir dans les deux sens mais il est plus joli en prenant l'itinéraire suivant : partir de la mairie de Sieuras, passer par la fontaine de Picharot, rejoindre le gîte de l'Oustal (avec une branche qui va au gîte des Figarèdes) et revenir vers le village.
On part donc par un chemin qui longe la mairie de Sieuras vers le nord. Des chicanes permettent de traverser les paturages :

                                                       

 

En se retournant , on peut apercevoir le clocher du village.

 

 
 
 
On arrive à la fontaine de Picharot :

 

 
 
 
Le paysage change avec les saisons :

 

 
 
On arrive à un carrefour :    une branche part vers le gîte des Figarèdes, le sentier principal continue vers le gîte de l'Oustal.
 
À cet endroit, on aperçoit au loin le château de Nogarède :                

 

 
 
On traverse le bois de Fournas. Les beaux fûts ont malheureusement été coupés. Certains permettent de se reposer. Puis on arrive à une belle grange (la contourner par la droite).

 

 
 

 

Un chemin empierré mène au gîte de l'Oustal, qu'on laisse à main gauche en le contournant. On traverse une lande et de nouveau un bois.

 

 

 

Mystérieux...

 

 

Enfin, on remonte vers le village.